LE SITE INTERNET DE PEUPLES SOLIDAIRES AVIGNON EST EN COURS DE MODIFICATION, MERCI POUR VOTRE COMPREHENSION.
Compte-rendu mission Juin 2014


Kinkianli

La fissure de la voûte

Rappel : La Voûte nubienne s’est fissurée sur une grande partie de sa longueur.

- La fissure a fait l’objet d’une réparation par un maçon de l’association VN. Reprise de crépissage et de peinture, afin de faire disparaître les traces du dégât. (voir photos)
- Il semblerait que la fissure soit due à un affaissement d’un mur extérieur, probablement à cause d’une stagnation de l’eau au pied du mur, en période pluie
- Il est décidé de suivre les conseils de Christian et de monter un petit remblai au pied des murs pour permettre une meilleure évacuation de l’eau. Ce qui a été fait (voir photos)
- Il est décidé également de faire faire un suivi régulier de la voûte par un maçon de la l’association VN, avec rapport technique envoyé à Peuples Solidaires. Dans un 1er temps, le coût de ce suivi sera pris en charge par Peuples So, dans la limite des possibilités financières de l’asso. Dès que possible, cela sera pris en charge par la FAK.
- Contact a été pris avec le maçon concerné, mais la rencontre n’a pas pu être finalisée, le maçon étant en formation à Boromo. Nos partenaires se chargeront de ce volet.

Fonctionnement

- La recharge des batteries permet de payer régulièrement le gardien, (qui a pu s’acheter une moto) et d’entretenir et renouveler le matériel.
- Activité couture : actuellement marche au ralenti, parce que le gardien ne s’est pas entendu avec le couturier, qui du coup est parti.
- Activité Dessin-peinture : suspendue, par manque d’animateurs bénévoles. Le partenariat avec Constellation est par conséquent en sommeil
- L’activité principale, actuellement, est l’Alphabétisation. La structure est en passe de recevoir l’agrément officiel en tant que Centre d’alphabétisation, cela dans le cadre d’une politique de scolarisation et d’alphabétisation de l’Etat,. En cas d’agrément, la structure bénéficie d’une rétribution. Le dossier a été déposé . Arbitrage en Juillet.
- Des formations ponctuelles ont également lieu, dans le cadre de programmes de l’ANPE. Une formation en saponification a permis à 300 femmes d’apprendre à fabriquer le savon, aussi bien pour leurs besoins personnels que pour générer des revenus.
- A terme, et afin de rendre la structure totalement autonome financièrement, la structure pourrait être louée pour accueillir des formations pour les agents de santé par exemple. Mais pour cela, il faudrait une alimentation en électricité du bâtiment en VN. Quel devis ? Quel financement ?

La pérennisation du bâtiment

Pas d’avancée concrète sur ce sujet au cours de cette mission. On en reste au dernier devis établi… et on cherche le financement !

Projet-théâtre

Prosper et Bépio
- Retour de la formation avec Alain Héma en Décembre 2013 : très satisfaisant. Alain Héma a conseillé la troupe sur leur spectacle en cours d’élaboration, au niveau du texte et au niveau du jeu. Il a proposé de revenir voir le travail après l’application des conseils. Il a promis également de trouver des lieux pour jouer à Ouaga, une fois que la pièce sera prête.
- A ce jour, il reste l’étape du filage et de la finalisation de la pièce, étape qui a dû être déprogrammée, à cause de l’éloignement des comédiens, et reprogrammée pour Juin-Juillet-Août, pendant les vacances scolaires.
- Il a été convenu que Bruno, responsable de la communication, tiendra Peuples Solidaires et plus particulièrement Mireille et Jean, informés du calendrier des activités de la troupe, en les mettant destinataire des mails échangés à ce propos .

Micro-Crédit

Il avait été convenu que Peuples So, en reconnaissance des services rendus dans le projet de Perkouan, appuierait un projet personnel d’élevage de poulets de Rasmane, afin de l’aider à obtenir un micro-crédit auprès d’une banque.
Contact avait été pris avec la Cofides, pour lui soumettre le dossier et demander à cet organisme de se porter garante pour ce projet. Ce qui était en passe d’être validé.
Rendez-vous a donc été pris avec une banque locale de Ouaga, la Coris Bank, partenaire de la Cofides, pour présenter le projet de Rasmane.
Or il s’est trouvé que nos interlocuteurs, Monsieur Minoungou et Monsieur Mariotte, loin de s’attacher à la garantie éventuelle de la Cofides pour se positionner, ont cherché longuement à évaluer le projet lui-même ainsi que le porteur du projet, Rasmane. Moment assez inattendu, où l’on a vu des banquiers faire leur travail de banquier, cad ne pas se soucier en 1er de récupérer leur mise éventuelle, mais se préoccuper de la pertinence et de la rentabilité du projet. Du coup, convaincus semble-t-il, par leur entretien de la solidité du projet, ils ont dit ne pas avoir besoin de la garantie Cofides, puisque le projet leur paraissait bon. Ils ont demandé à Rasmane d’apporter quelques modifications, et de déposer le dossier. L’avis favorable n’est pas encore acquis, mais semble en bonne voie.
A suivre donc


Perkouan

Rencontre avec la Direction de la Santé , Dr Tassembedo afin de faire le point sur la transition en cours
- Le Dr Tassembedo confirme qu’il est favorable au maintien d’une activité de santé au Centre, avec un agent de santé dont la vocation sera la prévention la sensibilisation et le suivi maternel et infantile, pré et post-natal. mais il ne sera pas possible de maintenir les soins curatifs ni la maternité
- Le statut de la structure sera celui de « poste de santé avancé ». Elle dépendra du nouveau CSPS , et n’aura pas d’autonomie de gestion, pas de Coges spécifique donc.
- Le Dr Tassembedo se dit conscient que la transition ne sera pas facile, la population voulant garder son Centre de Santé au cœur du village. Il dit que pour cette raison, il préfère ne pas brusquer les choses, et prendre le temps de faire de la pédagogie, plutôt que de passer en force, au risque que les villageois se détournent des bonnes pratiques de santé acquises jusqu’à aujourd’hui.
Il faudra sans doute que Peuples So se positionne à un moment donné dans ce « débat ».


 
Top